Sexe anal
- 1645 v. -

Elle rencontre un mec avec qui elle va essayer la sodomie

Je regardais des pornos en cachette sur le web, et les sodomies me fascinent surtout en voyant des femmes et amatrices qui prennent du plaisir. J’ai toujours envie d’essayé, mais dès que le gland entre dans mon trou de cul, je sentais un mal de chien, même si je voulais à tout prix essayé tout en donnant plaisir à mon mec. Récemment, j’ai rencontré un nouveau copain qui semble mieux connaitre la pratique et qui a accepté de m’initier en toute tendresse.

Une préparation adéquate !

Je voulais vous raconter cette histoire sexe pour montrer à tous comment faire une sodomie en bonne et due forme, dans l’hygiène et le plaisir. Pour commencer, il faut se préparer en faisant un lavement qui consiste à nettoyer son anus et l’intérieur. Puis je conseille fortement de bien baiser dans la chatte jusqu’à la jouissance avant de se mettre à la sodomie pour mieux se préparer. Ensuite, il faut lubrifier le trou de cul, de préférence avec de la salive et des mouilles. De même, il faut y mettre un doigt, puis deux au maximum pour préparer ce trou si délicat à accueillir une grosse bite.

La pénétration doit être délicate

Les muscles anaux sont tout à fait fragiles et qu’il faut être délicat pour sa première fois par derrière. Pour cela, vaut mieux se mettre dans une position adéquate comme la levrette pour permettre aux fesses de mieux s’écarter. Avec un mec expert, il va pénétrer délicatement, puis faire des mouvements de va et viens toute en douceur. Pour cela aussi, il faut un mec endurant, car la sodomie permet de compresser le pénis au risque de faire éjaculer d’un seul coup. Pour pouvoir optimiser la sodomie, il faut lubrifier de temps en temps, de préférence utiliser d’autres produits naturels comme la vaseline ou un produit spécialisé dans les sex shops. Après éjaculation, un doigtage est nécessaire pour permettre aux muscles de se mettre en place, tout en écartant un peu plus le trou de cul imbibé de sperme.

Laissez votre commentaire à propos de cet article